Aller au contenu principal

Une bonne offre de mobilité axée sur les déplacements à pied, à vélo et en transports publics est la condition sine qua non pour que les trajets liés à l’habitat de et vers la porte d’entrée fonctionnent avec nettement moins de voitures – et donc de places de stationnement. Pour qu’un concept de mobilité réduisant le nombre de places de stationnement puisse être mis en œuvre sans problème, il faut que les conditions légales pour la construction réduisant le nombre de places de stationnement soient remplies, que le site soit approprié et dispose d’un bon approvisionnement de proximité et d’une bonne desserte en transports publics, et que le maître d’ouvrage ait la volonté d’utiliser les possibilités du site pour réduire le nombre de places de stationnement.

Dans les petites villes, et a fortiori à la campagne, les conditions sont, du moins en apparence, moins favorables que dans les zones urbaines centrales. L’examen des projets immobiliers en milieu rural montre toutefois souvent que la desserte en transports publics est bonne dans certaines régions, même dans les petites localités, et/ou que les trajets jusqu’aux principaux points d’approvisionnement ne sont pas longs. Même dans des endroits moins appropriés, il existe de bonnes possibilités et mesures pour promouvoir une mobilité avec moins de voitures – sans perte de qualité de vie.

S'inscrire à la newsletter

Politique de confidentialitéRéalisation EtienneEtienne